Fringe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fringe

Message  Kawa le Sam 4 Sep - 17:53

Hello ! Very Happy


Je vais vous présenter une série que je suis depuis peu, découverte par hasard il y a longtemps à une heure du matin, une nuit où je ne dormais pas, et à laquelle j’avais énormément accroché, en seulement deux épisodes…
J’avais oublié son nom et même jusqu’à son existence, quand je suis retombée dessus ce mois-ci, un lundi tard sur TF1. Euphorique, j’ai commencé à regarder la saison 1, que j’ai presque finie, et qui est juste…magique.



F R I N G E


(Traduction littérale : « Marginal »)


Vous avez entendu parler et peut-être suivi les séries Alias, ou bien (le très décevant) Lost, les disparus ? Voici donc le dernier « bébé » de J.J. Abrams, leur créateur : Fringe.

Cette série n’est pas « toute nouvelle » puisqu’elle a été diffusée en 2008 sur les écrans américains. Pour l’instant, une seule de ses deux saisons a été diffusée en France, et justement, la saison 2 très attendue pointe enfin le bout de son nez pour la première fois sur les écrans français, à partir du 15 septembre sur TF1, juste après… Mentalist ! (Bonne nouvelle ! :mgreen:)




Bon, de quoi ça parle, au juste ?

Des phénomènes biologiques inexpliqués à travers le monde, une entreprise qui joue avec les plus hautes technologies jamais créées, une division très spéciale du FBI instituée pour enquêter sur un mystérieux « projet », un savant fou dans les sous-sols d’Harvard University…



Lorsque lespassagers du vol 627 reliant Hambourg à Boston sont retrouvés morts dans l’avion après un atterrissage chaotique, tous victimes d’un étrange virus, l’agent du FBI Olivia Dunham, et son collègue et amant John Scott sont appelés à enquêter sur l’affaire, qui n’est en réalité qu’un cas parmi l’avalanche de phénomènes étranges se produisant de plus en plus fréquemment aux quatre coins du Globe.
Les services gouvernementaux soupçonnent ces événements d’être des actes de bioterrorisme à une échelle phénoménale, puisque le réseau qui semble orchestrer ces « accidents » use de technologies
extrêmement pointues, dans des domaines de la science encore inexplorés (sans doute par souci d’éthique, ce dont les génies qui manigancent ces phénomènes ne font manifestement pas grand cas).

L’agent Scott ayant été lui-même touché par une maladie inconnue rendant sa peau translucide, et sa vie étant en danger, Olivia Dunham décide de faire appel au seul savant de génie qu’elle juge capable de guérir son coéquipier, un homme d'exception qui joua tant avec les lois de la physique que ses découvertes le menèrent aux confins de la science, assez loin en tout cas pour que son érudition puisse
être utile dans les enquêtes de Dunham : le Docteur Walter Bishop, savant jugé fou et interné pendant dix-sept ans à l’hôpital Sainte-Claire.
Elle met tout en œuvre pour l’en sortir, et fait pour cela appel à son fils, Peter Bishop, surdoué et vagabond aux activités plus ou moins légales, qu’elle supplie après l’avoir poursuivi jusqu’au moyen-orient d’accorder la liberté à Walter.



Le mauvais caractère de Peter Bishop, et sa réticence à l’idée de laisser sortir de l’asile ce père dont il n’a jamais supporté les excentricités ne lui facilitent pas la tâche. Et pourtant, quelques poignées de semaines plus tard, les trois insolites coéquipiers se retrouvent régulièrement dans les sous-sols d’Harvard, au laboratoire de Bishop où ils ont presque élu domicile, le Docteur alors replongé dans ses drôles d’expériences après dix-sept ans d’inactivité, sous l’œil très attentif et éternellement sceptique de son fils Peter.

Ils font désormais partie d’une cellule du FBI (la Fringe Divison Team) créée spécialement pour enquêter, avec l’aide précieuse du génial et intrigant Docteur Bishop, sur les phénomènes des sciences dites « marginales », dans le but d’en découvrir un peu plus sur ce qu’ils appellent « Le Projet », cet immense réseau de bioterrorisme dont les idéaux transcendants sont assez obscurs et morbides, et qui utilisent le monde comme « laboratoire géant » pour mettre au point des armes d’un nouveau genre.

Qui est-donc William Bell, l’ancien associé de Bishop ? Que cache Massive Dynamics, la multinationale dont il a pris la tête, et véritable temple des nouvelles technologies et de la recherche ? Quels sont les fins des initiateurs du « Projet » ? Jusqu’où sont-ils prêts à aller ?




Dans la ligné d’X-Files, Fringe est une de ces séries qui passionnent dès le premier épisode, et dont on se détache difficilement lorsqu’on est emporté dans ses rouages. Et cela, non seulement grâce à l’excentricité de scénarios assez attractifs, mais aussi par la maitrise avec laquelle la trame est menée - ce qui n’est pas toujours le cas dans les séries, la cohérence pouvant parfois être négligée au profit de la chasse à l’audience (Or on sent ici que le marketing n’est pas la priorité : chaque saison nécessite environ deux ans de production, le but n’étant pas de nourrir le spectateur affamé le plus rapidement possible mais bien de peaufiner le résultat) - l’excellence des acteurs et la recherche autour des personnages, la grande qualité esthétique des images et les moyens qui sont déployés à cet effet.

Tous ces éléments, associés à la musique de Michael Giacchino, ménagent une atmosphère frissonnante, grinçante, obscure et énigmatique par le caractère sordide des événements qui jurent avec les lignes épurées du décor et l’air aseptisé, une ambiance qui captive parce qu’elle touche à des domaines qui nous sont inconnus, et qui ont parfois nourri nos grandes questions existentielles :mgreen:. Ambiance qui malgré son épaisseur a su conserver une place à l’humour (parfois noir, certes Very Happy) ce qui confère à l’ensemble de la série un certain équilibre.



Les Personnages :

Voici la petite panoplie des personnages. Les trois premiers sont les principaux, particulièrement attachants, et brillamment interprétés :


Olivia Dunham (Anna Torv)


A à peine trente ans, ce jeune agent du FBI, solitaire et professionnelle,
a su faire ses preuves auprès de ses supérieurs par sa détermination sans
limites. L’intérêt qu’elle porte pour « Le Projet » a décidé son chef Phillip
Broyles à l’assigner à la division Fringe.
Magnétique,à la beauté étrange, Anna Torv était l’actrice idéale pour incarner
Dunham.


Walter Bishop (John Noble)


Walter Bishop est un savant de génie travaillant autrefois aux côtés de William Bell
pour le gouvernement américain. Après un accident ayant causé la mort à son
assistante, il est interné à Sainte-Claire, d’où il est libéré par son fils Peter dix-sept
ans plus tard, puis invité à assister Olivia Dunham dans ses enquêtes dans le domaine
des sciences marginales, des phénomènes sur lesquels Bishop en connait un rayon…
Il redécouvre peu à peu la vie avec enthousiasme, et ses perpétuelles excentricités
en font un personnage attachant, et assez profond. Il est formidablement interprété
par John Noble.


Peter Bishop (Joshua Jackson)


Peter Bishop est le fils de Walter, avec qui il est au départ en très mauvais termes,
et qu’il n’a pas revu depuis de longues années, mais qu’il se résout tout de même à faire
sortir de l'asile sous la pression de Dunham.
Il est tout aussi surdoué que son père, mais ce dernier déplore un potentiel qu’il a
gâché en étant renvoyé de l’Université pour ses dettes de jeu, et en menant par la
suite une vie de vagabond et de manipulateur, entretenant des activités plus où moins
légales qui lui ont valu de devoir quitter les Etats-Unis.
Cynique, bougon, sceptique, et un brin « sale gosse », son poste au
sein de la division Fringe et la reprise du contact avec son père révèlent peu à peu
une partie de sa personnalité, plus attentive, intrépide et empathique qu’il avait gardé
enfouie, et qui ressurgit à mesure que sa vie devient plus stable.


Phillip Broyles (Lance Reddick)


Il est le chef de la division Fringe et par conséquent le supérieur d’Olivia Dunham,
dont la détermination qu’il admire chez son jeune agent le décide parfois à transgresser
les règles, malgré le protocole qui lui tient à cœur, pour lui permettre d’arriver à ses fins.


Astrid Farnsworth (Jasika Nicole)


Assistante d’Olivia Dunham, elle aide Bishop dans ses expériences au laboratoire.


Nina Sharp (Blair Brown)


Enigmatique assistante de William Bell au sein de l’entreprise Massive Dynamics,
et membre de la division Fringe.


Je vous laisse donc découvrir, si jamais l'univers vous tentais...Very Happy
EDIT : > Lien streaming pour le Pilote de la Saison 1 < Si ça branche quelqu'un...Wink
> Et le reste, ici < pour éviter de chercher aux éventuels intéressés...



Voilà donc pour cette série, à laquelle j’avoue avoir vraiment, vraiment accroché et que je tenais à vous présenter...Very Happy

Je sens la saison 1 se terminer, et j’en redemande ! D’autant plus que la saison 2 tient apparemment ses promesses, et qu’elle est encore plus palpitante que la saison 1, déjà à couper le souffle. Si vous êtes amateurs de thriller policier mélangé avec des sciences bizarres, si vous avez aimé le bon vieux X-Files ou Dark Angel, pas de doute, cette série est pour vous, pour égayer vos longues soirées d’hiver… Very Happy


Dernière édition par Kawa le Ven 24 Sep - 19:54, édité 12 fois

Kawa
Kaward WC

Messages : 172
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fringe

Message  AndreaLili le Sam 4 Sep - 18:16

Kawa! Avec le mal de crâne que j'ai, j'ai sauté pas mal de lignes de ta présentation, tu ne m'en voudras pas hein? Wink
Mais j'en ai retenu l'essentiel.

Le fait est que moi, la science-fiction, je crois que c'est pas trop le truc qui m'attire vraiment... La description que tu donnes de cette série donnerait bien envie de jeter un coup d'oeil au pilote mais je suis tellement certaine que malgré le fait que la série est, comme tu le dis, entrainante, je n'accrocherais pas alors, la flemme me prend... Embarassed

En tout cas, courageuse d'avoir écrit cette présentation pour nous. Wink

AndreaLili
Ancien client de Jane

Messages : 369
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan de Lisbon! Jaloux hein? ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fringe

Message  Kawa le Sam 4 Sep - 21:05

Réa' a écrit:Avec le mal de crâne que j'ai, j'ai sauté pas mal de lignes de ta présentation, tu ne m'en voudras pas hein?

xD Oui ma petite Réa, je comprends ! :mgreen: Je ponds toujours des gros pâtés, alors si t'en lis que la moitié, je t'en voudrais pas ! Merci quand même d'avoir pris le temps de venir voir...Very Happy

Réa' a écrit:Le fait est que moi, la science-fiction, je crois que c'est pas trop le truc qui m'attire vraiment...
Oui, c'est clair, la science fiction, on y adhère...ou pas. Very Happy
Moi je suis complètement fascinée par ce genre qui me fait rêver plus que tous les autres, qu'il s'agisse de cinéma ou de littérature, et pourtant je passe - justement - pour l'extra-terrestre de service auprès de pas mal de filles de mon âge, j'assume. :mgreen: Et je peux comprendre que ça en laisse d'autres de marbre.
C'est plus fort que moi, j'accroche totalement à ce genre d'atmosphères, et là j'ai carrément posté un "article" dessus tellement j'en suis folle, d'autant plus que cette série est tout de même d'envergure, qu'elle a rencontré un franc succès et qu'il s'agit tout de même d'une grosse production. J'aurais pas fait ça pour une pauvre série B qui passe sur NT1 l'après-midi...:mgreen:

(D'ailleurs je préciserais, qu'en réalité ce n'est PAS de la science-fiction ! C'est pour ça que je trouve la classification par genre un peu arbitraire... surtout dans le cas de ces séries qui mélangent les genres.
La science-fiction à proprement parler situe les faits dans l'avenir : tout l'environnement, le contexte, est futur par rapport à l'époque actuelle. Ici ce n'est pas le cas : en réalité, c'est une sorte de série policière, mais d'un autre genre. Au lieu d'enquêter sur des crimes simples, l'équipe en quête sur des crimes d'ordre bio-terroristes.
C'est pour ça que j'ai un peu hésité avant de placer ce sujet : science-fiction ou policier ? J'ai finalement opté pour la classification de "science-fiction" même si, par définition, elle est fausse, parce que la série en a tout de même des travers, et elle a cette "atmosphère" particulière propre aux films de SF et qui peut gêner si jamais on ne supportait vraiment pas le genre.)

Cela dit, je pense sérieusement qu'elle peut plaire aux amateurs de policier !
En réalité, c'est aussi pour ça qu'elle m'a plu : J'aime beaucoup le genre policier, mais je commence à me lasser des séries policières basiques, qui peuvent être très bien foutues, mais trop répétitives. J'avais besoin de renouveau, et je l'ai trouvé dans Fringe, qui bien qu'elle garde beaucoup d'éléments de la série policière, a aussi ce côté décalé dans le mélange qu'elle fait des genres (qu'elle na pas inventé, mais qui est bien là), et qui rafraichit un peu.

Cependant, il faut bien voir que je n'ai pas accroché à cette série uniquement parce que ça s'apparente à de la "science-fiction". Elle a aussi des ressorts dramatiques, comiques, de suspense qui ne sont pas spécialement propres au genre de la science-fiction mais utilisés dans tous les genres, et ici, justement, très bien utilisés.
Je l'ai dit plus haut : j'admire aussi cette série pour la "perfection" (relative) du résultat, et sa qualité : l'esthétique de l'image, et la très bonne performance des acteurs. Or, ça, ce sont des paramètres qui peuvent être appréciés par tout le monde, et pas seulement par les amateurs de science-fiction.

Bref, je voulais pas écrire un pâté, c'est raté. :Rahhhhh:
Excusez-moi. :waiting:


EDIT : En fait, c'est curieux, sur allociné la série est classée dans le genre "Fantastique" Oo, j'aurais pas mis ça...Il faut peut être que je la déplace, alors.

Kawa
Kaward WC

Messages : 172
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fringe

Message  Rowena le Dim 5 Sep - 10:18

J'aime aussi beaucoup cette série.

Mon cousin m'avait cassé les pieds avec Fringe au moment de sa diffusion belge l'année dernière, m'encourageant à la regarder. Seulement, je m'étais dit la même chose que Réa, la science-fiction, ce n'est pas mon truc.

J'avais tort.

Quand j'ai su qu'Abrams en était le créateur, j'ai été partagée. Autant j'avais adoré les 2 premières saisons d'Alias (le problème des autres étant principalement dû à l'absence de fil rouge, ABC ayant jugé la série trop compliquée à suivre autrement), autant j'avais été déçue avec la tournure qu'a pris Lost. J'ai tout de même décidé de laisser une chance à la série en avril dernier. J'ai dévoré la saison 1 et j'ai enchaîné avec la saison 2 (avec plus de parcimonie tout de même). Je te le confirme: la saison 2 est meilleure (bon, il y a quelques épisodes moins bon mais la qualité est tout de même là). Les personnages évoluent, tout comme l'intrigue. Abrams a retenu quelque chose de ses erreurs avec Lost: dans Fringe, on ne doit pas attendre des années avant d'avoir les premières réponses...

Comme tu l'as aussi dit, les musiques de Giacchino, l'éternel comparse d'Abrams, ont aussi un rôle important.
Quant aux acteurs, ils sont très bons dans leurs rôles, surtout l'excellent John Noble (cela fait d'ailleurs polémique aux USA que les responsables des Emmy ne l'aient encore jamais nominé).

Autre chose importante à souligner, c'est la qualité de la VF. Les dialogues sont correctement traduits (ils ne prennent pas de liberté comme pour certains autres doublages) et les voix ont été plutôt bien choisies. Preuve en est que ça ne me dérange pas de regarder un épisode en VF (j'ai converti tout le monde à la maison et ils suivent la diffusion belge).


Dernière édition par Rowena le Dim 5 Sep - 19:03, édité 1 fois

_________________
Membre du groupe de soutien Les Spoilés Anonymes

Rowena
Admin

Messages : 333
Date d'inscription : 24/06/2010
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fringe

Message  Kawa le Dim 5 Sep - 16:16

Ah ! Contente d'avoir trouvé une autre adepte ! Very Happy

(C'est vrai, comme cette série ne passe en général qu'en deuxième partie de soirée, peu de gens la connaissent).

Et je plussoie pour tout ce que tu as dit...
Row' a écrit:
Abrams a retenu quelque chose de ses erreurs avec Lost: dans Fringe, on ne doit pas attendre des années avant d'avoir les premières réponses...
Oui, c'est ce que j'ai cru comprendre et que je peux commencer à constater à la fin de la Saison 1, et ce dont je me réjouis. Very Happy
J'avais regardé les deux premières saisons de Lost et comme toi j'en ai eu rapidement marre : autant l'idée de départ était très prometteuse, au point que tout le monde échafaudait des idées de solutions (purgatoire, expérience psychologique...) toutes plus originales les unes que les autres, mais j'ai fini par lâcher tout, en voyant le tas de questions sans réponses grossir à vue d'oeil à mesure des épisodes, sans aucun élément de réponse au bout d'un certain nombres de saisons, ça commençait à sentir très fort le commercial et le manque de sérieux du scénario qui s'emmêlait dans ses propres fils.

Comme tu dis, avec Fringe, on sent qu'il a retenu la leçon, et que désormais, le scénario qui nous est présenté, certes laisse des questions en suspens, mais semble cohérent et abouti, et les questions trouvent pour la plupart résolution.

Row' a écrit:(cela fait d'ailleurs polémique aux USA que les responsables des Emmy ne l'aient encore jamais nominé).
Tiens, je ne savais pas qu'il y avait polémique, mais en effet elle se justifie ! John Noble est excellent : attachant, intrigant, parfois à glacer le sang, il est parfait dans son rôle.
Row' a écrit:
Autre chose importante à souligner, c'est la qualité de la VF.
Ah oui, c'est quelque chose dont j'ai oublié de parler dans mon post, mais qui m'a frappé dès les premiers épisodes. Encore un bon point qui m'a fait vraiment apprécier cette série.


PS : Comme quoi, pour les sceptiques, pas forcément besoin d'apprécier particulièrement le genre de la science-fiction pour être séduit. Very Happy
Je pense pas qu'il faille se fermer des portes comme ça... (Pour prendre un exemple, j'aime moyennement les films romantiques et les comédies américaines, et je ne refuse que rarement d'en regarder une si on me le propose, parce que je peux être carrément surprise, et que j'ai trouvé à force d'en voir certaines perles, et j'aurais regretté d'être passée à côté.)

En plus tout dépend de votre vision du genre : si au mot "science-fiction' vous voyez des épées-lasers, des monstres purulents, des gros flingues, et des noms barbares pour désigner des engins du futurs, c'est un gros cliché. Il y a SF "bourrin" et SF "intelligente", souvent bien plus subtile que le film d'action basique.

Kawa
Kaward WC

Messages : 172
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fringe

Message  Rowena le Dim 5 Sep - 19:02

Une des autres différences avec Lost qui n'est sans doute pas négligeable, c'est le contexte: il s'agit de la première série d'Abrams diffusée sur la Fox. Je crois que c'était tellement intéressant pour la chaîne de l'avoir chez eux qu'ils ont dû lui laisser carte blanche. A force de succès, ABC avait trop tendance à s'immiscer dans les discussions scénaristiques. Pour Alias, comme je l'ai dit plus haut, ils avaient demandé aux scénaristes, après la saison 2, de faire plus de stand alone et de moins se concentrer sur des fils rouges afin de permettre aux téléspectateurs de suivre plus facilement. Pour Lost, quand ils ont vu les audiences de la saison 1, ils ont insisté sur le fait qu'il serait préférable de livrer les réponses au compte-goutte, histoire de faire plus de saisons. Les "recommandations" de la chaîne ne se sont pas avérées très judicieuses... (Attention, je n'encense pas la Fox pour autant: Prison Break n'était censée durer que deux saisons mais on ne tue pas la poule aux œufs d'or. Résultat: la débâcle des saisons 3 et 4).

Kawa a écrit:(C'est vrai, comme cette série ne passe en général qu'en deuxième partie de soirée, peu de gens la connaissent).
En Belgique, elle est diffusée vers 21h30. C'est vrai que c'est donc tout de suite plus facile à suivre...

Kawa a écrit:Je pense pas qu'il faille se fermer des portes comme ça...
J'évite aussi de me borner (la preuve: je me suis promis de jeter un œil à Battlestar Galactica). Je voulais juste dire que j'allais moins facilement vers la SF. Cependant, comme tu l'as fait remarquer, faire rentrer Fringe dans un seul style est assez compliqué...

_________________
Membre du groupe de soutien Les Spoilés Anonymes

Rowena
Admin

Messages : 333
Date d'inscription : 24/06/2010
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fringe

Message  AndreaLili le Dim 5 Sep - 19:48

Je pense pas qu'il faille se fermer des portes comme ça...

Tu sais bien que je ne suis pas non plus du genre à être septique et que je suis d'ailleurs plutôt très ouverte seulement on a pas toujours le temps de tout faire du coup! ^^

D'ailleurs comme Rowi' dit que ça lui a plus alors qu'elle ne pensait pas non plus aimer, je pense que j'essaierais de voir le pilote aux prochaines vacances scolaire pcq là, c'est finit niveau série à rattraper pour moi, je vais suivre la saison 3 de TM avec les diffusions sur CBS et la saison 7 de House MD avec les diffusions sur FOX aussi, tout en essayant de rattraper mon retard niveau Castle dont j'ai regardé le pilote cet été et qui m'a plus donc bon... ^^

Mais tu vois, j'ai été jeter un coup d'oeil niveau fanvid' et j'ai vu qu'il y avait pas mal de policier dedans donc du coup... ^^

En tout cas, miicii les filles, pour toutes ses infos, je connaissais pas mais maintenant... Very Happy

AndreaLili
Ancien client de Jane

Messages : 369
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan de Lisbon! Jaloux hein? ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fringe

Message  Rowena le Dim 5 Sep - 19:53

Il te faudra peut-être plus que juste le pilote pour vraiment accrocher. Ma sœur a eu du mal avec le pilote (elle n'aurait pas continué si je ne l'avais pas gentiment forcée) mais après quelques épisodes, elle adorait Rolling Eyes

[HS]
Castle: très bon choix Wink
[/HS]

_________________
Membre du groupe de soutien Les Spoilés Anonymes

Rowena
Admin

Messages : 333
Date d'inscription : 24/06/2010
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fringe

Message  AndreaLili le Dim 5 Sep - 20:00

Okiii! :) Miicii du conseil, et bien je sais déjà à quoi je passerais le temps libre de mes vac's de Toussaint puisque de toute façon fait toujours mauvais à cette époque là de l'année donc! ^^ (Non je ne passe pas mon temps derrière mon ordi, pas d'inquiétude! ^^)

H.S ON: Tout de suite, Réa s'est empressé de shipper le couple Castle/Beckett! xD Mais à part ça, le pilote m'a donné une énorme envie de poursuivre la série et une amie m'a gentiment fait savoir qui ça me plairait sûrement donc! :) H.S OFF

AndreaLili
Ancien client de Jane

Messages : 369
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan de Lisbon! Jaloux hein? ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fringe

Message  Kawa le Ven 24 Sep - 19:24

Ooooh my Godness ! Shocked

Row',
Je viens hier soir de terminer la saison 2...!
Ma foi, quelle tuerie, mais QUELLE TUERIE ! :hein:

Je suis encore sous le choc. Cette saison était juste magistrale.

Autant la saison 1 pouvait-elle se "suffire à elle-même", les épisodes étaient indépendants les uns des autres, le fil conducteur n'était qu'une trame, le tout était encore très proche du schéma d'une série policière. D'une certaine façon, elle servait à préparer le terrain à la future saison. Elle mettait en place l'atmosphère et l'univers.

Cette saison 2 ! :hein:
Elle ouvre carrément une nouvelle perspective à la série, qui devient alors comme une sorte de "long film" aux rebondissements incessants et à l'univers désormais très travaillé en cette deuxième saison, palpitante. C'est une vraie réussite.
L'intrigue, si les premiers épisodes sont une suite au final de la saison 1, met un peu de temps à "décoller", je dirais que la première moitié est encore assez proche de la première saison, mais dès la mi-saison à peu près, le rythme s'accélère de manière exponentielle jusqu'à l'épisode final, véritable apothéose.

Nous sommes emportés de révélations en révélations, les personnages trouvent leurs marques, se dévoilent peu à peu et leur caractère s'approfondit, science-fiction et fantastique sont poussés à l'extrême, l'univers s'agrandit, se complexifie, donnant finalement naissance à ce qu'on pourrait appeler une "mythologie".

Le tout est servi par une avalanche d'effets spéciaux absolument spectaculaires pour une série télévisée. Je suis scotchée de voir qu'ils sont aussi époustouflants que ceux de certains films, voire meilleurs ! :hein:
Ils doivent avoir un de ces budgets...

La musique de Giacchino est toujours aussi parfaite, frissonnante, glaciale, poignante parfois, et j'avoue qu'elle participe pour beaucoup à transmettre l'atmosphère qui émane de la série...

Côté évolution des personnages, nous sommes servis : le duo Bishop est plus ou moins le pilier central de cette saison, nous plongeons au cœur de leur histoire pendant plusieurs épisodes. Les relations évoluent et se complexifient (sans tomber dans la guimauve, c'est vraiment un bon point). Les acteurs sont toujours aussi plaisants à regarder, particulièrement John Noble (épatant, et qui nous sort une phrase culte à la minute), mais aussi Anna Torv (particulièrement en fin de saison, mais je spoilerais si je disais pourquoi, ahem.), et Joshua Jackson (:awwwwwwwwW:)(particulièrement dans l'épisode 2x13 "What Lies Below" et 2x07 "Of Human Action", il est un peu en retrait par la suite, et un tantinet trop insensible à mon goût dans le final...).

Les scénaristes se sont vraiment lâchés sur ce coup, ils nous ont pondu un ingénieux scénario, et se sont même permis quelques audaces par rapport à la saison 1, très plaisantes, comme l'épisode 20 "Brown Betty", très spécial mais fabuleux, et très travaillé...
Bref, j'aime.

Je suis définitivement subjuguée par cette saison et séduite par la série en général, que je trouve, n'en déplaise à certains, fabuleusement réalisée et interprétée.

Il serait très très facile aux détracteurs d'une telle série de soutenir leur point de vue : évidemment, les théories scientifiques étayées sont parfois absurdes, ou alors, on peut accuser Fringe de puiser dans des registres déjà explorés par d'autres films et séries (comme X-Files pour n'en citer qu'une), on peut trouver l'univers trop invraisemblable pour adhérer, considérer le jeu d'acteurs sordide si leur tête ne nous revient pas. Et tout, et tout.
Mais n'oublions pas que ce n'est qu'une série, elle n'est donc pas forcément encline à atteindre la perfection relative et l'équilibre que peut offrir un film de cinéma.
D'autant plus qu'il faut bien considérer que réaliser une série télévisée dans le genre science-fiction/fantastique est loin d'être un pari aisé, notamment à cause des effets spéciaux requis et de la cohérence de l'univers que l'on cherche à créer. Disons que l'effort de création est, je pense, beaucoup plus dur à fournir pour une série appartenant à ce genre, il ne faut pas l'oublier, et ainsi faire parfois preuve d'un peu d'indulgence, quand on sent que l'effort est là. Je trouve que Fringe a beaucoup de mérite, pour l'audace dont elle fait preuve, et qu'elle relève le défi avec brio.
Je dis tout ça parce que je n'ai curieusement croisé au fil des mes investigations que des critiques extrêmes, soit carrément assassines, soit très élogieuses. Cette série, on aime ou on déteste, il n'y a pas de juste milieu. Tout ça pour dire que de toute façon, c'est pas un scoop, la critique reste extrêmement subjective, et si en ce qui me concerne je considère Fringe comme une des meilleures séries de Science-Fiction du moment, je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde...

Bref bref...>< [Mode paté OFF]

La fin est terrible, car elle nous laisse dans un suspense insoutenable, la saison 3 promet des merveilles, j'ai furieusement hâte ! :adios...:
Hélas la diffusion de la saison 3 vient tout juste de commencer sur la Fox, je crains donc qu'il ne faille attendre le déluge avant de la voir sortir sur les écrans français ! (J'attendrais pas jusque là ! :...:)

Kawa
Kaward WC

Messages : 172
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fringe

Message  Indigo le Sam 29 Oct - 18:44

*porte qui grince*

ouhhh... Y a quelqu'un ? *tapote le parquet discrètement de ses petits petons... qu'elle a de grands, d'ailleurs*

héhéhé... Bon allez, je me permets de dépoussiérer le topic juste pour dire que j'ai changé d'avis. "Fringe" est l'une des séries que je suis le plus assidument maintenant, donc Kawa avait raison : après une saison 1 relativement moyenne, la saison 2 déchire, la saison 3 tient ses promesses (excepté une fin de l'épisode 13 qui m'a laissée plus que dubitative Suspect), et une saison 4 qui démarre en grandes pompes !

Bref. Je suis fan. (le premier qui me chante pascal obispo, je le tape)

Qui l'eût cru ? *ouais, à part toi Kawa, je sais que toi tu m'as tanné pendant 1 an pour que je m'y remette x)*

Fringe c'est donc ma petite série made in Abrahams epico-mystico addictive, où l'on se laisse sans problème entraîner dans des coups de théâtres à la prestance dramaturgique qui feraient parfois pleurer Racine (oui, bon à la sauce américaine, mais on ne s'en plaint pas) et dans une mythologie somme toute très intéressante.
Après, il faut savoir que j'ai tendance à me méfier du loubard qui nous avait pondu coups de théâtre sur coup de théâtre dans Lost.
Mais à la différence de Lost (série à laquelle j'avais vraiment décroché... j'aime la masturbation intellectuelle mais là c'était vraiment nous prendre pour des planctons), la petite Dunham m'a énormément harnachée.
Terrible quand on pense que je la trouvais effacée dans la première saison, alors que l'on se rend compte petit à petit que cela n'est absolument pas dû aux limites du jeu d'actrice d'Anna Torv (qui se révèle bluffante) mais bel et bien un choix de la part des scénaristes.

Je me souviens avoir hurlé à la fin de la saison 2, et bouffé la moitié de mon siège durant la première moitié de la saison 3, c'est vous dire.

Quant à la saison 4, je la trouve excellente, et la prochaine diffusion est prévue pour le 4 Novembre après 3 semaines de hiatus.
J'ai déjà hâte :)

_________________
El Bufon, pour vous servir.

Indigo
Admin

Messages : 504
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Bergen (Norvège)

Voir le profil de l'utilisateur http://mentalist-le-forum.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fringe

Message  Rowena le Lun 7 Nov - 21:15

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH. Kawa a bien fait de te harceler Very Happy


Indigo a écrit:Je me souviens avoir hurlé à la fin de la saison 2, et bouffé la moitié de mon siège durant la première moitié de la saison 3, c'est vous dire.
J'imagine ^^

Indigo a écrit:Quant à la saison 4, je la trouve excellente, et la prochaine diffusion est prévue pour le 4 Novembre après 3 semaines de hiatus.
J'ai déjà hâte :)
Ne m'en parle pas... J'ai râlé la semaine passée: alors que je m'étais préparée à regarder le 4x05, je ne vois l'épisode nulle part et j'apprends qu'il n'a pas été diffusé à cause du base-ball.
Remarque, on va connaître pire d'ici peu: on n'a plus que 2 épisodes avant la pause (jusqu'au 13 janvier quand même :zen).

_________________
Membre du groupe de soutien Les Spoilés Anonymes

Rowena
Admin

Messages : 333
Date d'inscription : 24/06/2010
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fringe

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum