Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  AndreaLili le Mar 29 Juin - 21:58

Voilà, voilà!
Mon premier pas dans la publication de ce que j'ai bien pu écrire... Je tiens à vous dire que je m'initie tout juste à l'écriture et que je suis ravie de vous faire partager l'un de mes premiers écrits! :)
J'espère que vous apprécierez et que vous passerez un bon moment! Wink

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Patrick Jane avait passé cette nuit, comme bien souvent, sur le divan du CBI. Cependant, cette nuit avait été différente des autres. Il avait dormit d’un sommeil calme et reposant, d’un de ces sommeils qu’il cherchait constamment, sans jamais le trouver réellement. Et ce fut un doux soleil de printemps qui vint le réveiller ce matin-la.

Un soleil qui vous réchauffe le corps jusqu’au plus profond de l’âme, un soleil qui vous apaise et vous permet d’éloigner toute pensée négative encombrant votre esprit, pensa Teresa Lisbon tandis qu’elle roulait calmement à travers Sacramento. C’était comme si cette fascinante source de chaleur vous criait qu’aujourd’hui serait l’une de ces si rares journées pendant lesquels les vilains que vous traquez vous offrent ce temps de répits dont vous rêvez tant et pendants lesquels vous pouvez oublier toute cette misère et cette douleur avec lesquelles vous vivez depuis trop longtemps déjà…
Une fois arrivée sur le parking du CBI, Teresa sortit de sa voiture et soupira de contentement en sentant une petite brise d’air frais s’engouffrer dans sa longue chevelure brune. Quand elle arriva au bon étage, Teresa, comme habituellement, partit en direction de son bureau. Elle souriait légèrement tout en marchant calmement quand quelque chose attira son attention. Elle détourna alors son regard du sol pour observer le sujet de sa distraction.

Il l’avait entendu arriver, comme toujours. Mais aujourd’hui, il remarqua quelque chose de différent. Ses pas, retentissants généralement comme le tic tac d’une montre, énergiques et réguliers, avaient été remplacés par un léger claquement, comparable à une mélodie calme, posée.
Jamais quelqu’un n’aurait pu mettre une telle harmonie dans le simple geste de marcher, pensa Patrick
Il attendait qu’elle passe à quelques mètres de là, comme à son habitude, pour pouvoir se lever. Mais elle ne passa pas, et cela le désappointa.

Elle ne pu s’empêcher de s’arrêter pour observer ce spectacle captivant. Ce n’était pas son arrogant et manipulateur consultant qu’elle voyait là, allongé sur ce divan qui aurait d’ailleurs eu besoin d’être retapissé. Non. Ce matin-la, avec les rayons du soleil se glissants gracieusement dans ses boucles dorées, Teresa ne pu pas voir cet homme-la. Ce qu’elle voyait, elle avait l’impression de ne jamais l’avoir vu. Elle avait tellement espéré pouvoir le découvrir un jour, qu’elle en avait oublié la possibilité. Pourtant, elle ne rêvait pas. Un Patrick Jane, allongé là, comme dans une bulle pleine d’insouciance, son visage tout à fait relâché et son petit sourire en coin, s’offrait à elle.
Teresa, il ne faut abuser des bonnes choses, pensa la jeune femme après quelques minutes. Elle se retourna pour reprendre son chemin. Un pincement au cœur la fit se sentir quelque peu étrange et elle se détourna de son chemin pour se diriger vers Jane.

Il la sentit se retourner, puis hésiter, pour changer de direction et s’approcher de lui. Il ne savait qu’elle mouche l’avait piqué, il ne comprenait pas qu’elle veuille le réveiller et devoir lui faire face par un matin si lumineux. Sa curiosité augmentait au fur et à mesure que Lisbon marchait. Le rythme que les pas de la jeune femme avaient adopté devint le rythme que son cœur décida de suivre.

Il faudra que je lui demande de ne plus dormir ici, telle était la pensé de Teresa alors qu’elle s’approchait. Il essaie de fuir son passé et moi je l’encourage… Cette dernière pensée l’exaspéra.

- Jane ! – dit-elle sur son éternel ton exaspéré.

Et il sourit. C’était tout ce qu’il trouvait à faire, sourire. Mais il trouvait amusant de voir comme elle était aussi bonne actrice que lui. Que même par un matin où elle était en parfaite symphonie avec elle-même, elle réussissait à rester la même avec lui, toujours aussi prudente et méfiante.

- Lisbon… - souffla-t-il, ouvrant enfin ses yeux bleus, pour chercher ceux, d’un vert magnifique, de sa patronne.

- Vous n’avez pas de lit chez vous ? – demanda-t-elle après l’avoir observé silencieusement durant quelques secondes.

- Bien sûr que si Lisbon. En quoi cela vous intéresse-t-il ? – lui répondit-il taquin, au plus grand désespoir de Lisbon. L’enchantement n’avait duré que quelques minutes, elle venait de le briser.

- Nous ne sommes pas un hôtel mais bien un bureau d’investigations Jane. – et cela suffit pour que Jane comprenne ce qu’elle tentait de faire.

- Vous pouvez prendre le soin de me chasser d’ici tous les soirs Lisbon, mais vous ne pourrez pas m’empêcher de flâner dans la rue toute la nuit, ou de louer une chambre d’hôtel, pour ne pas avoir à rentrer chez moi. – il marqua une pose dans son discourt étonnement posé – Contrairement à ce que le proverbe dit, si les temps changent, les gens, eux ne changent pas. Leurs instincts reste toujours les mêmes.

Lisbon tourna les talons, une fois de plus agacée de ne pas avoir réussis à se cacher. Face à cet homme elle se sentait toujours démunie. Elle ne savait jamais comment se protéger, et prudence et méfiance n’était pas dans la liste « Échappons aux petits jeux de Jane ».
Aujourd’hui ne serait pas l’une de ces journées dont elle rêvait constamment. Non. Aujourd’hui serait juste un jour de plus à rayer sur un calendrier, un jour de plus à devoir s'avouer que l’on habite bel et bien un monde plein de malfaisance. Une journée de plus, insignifiante dans l’histoire humaine, mais importante tout de même. « Les temps changent… » Et cela seulement parce que la Terre continue de tourner, la vie d’avancer.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Voilà, voilà!
Laissez moi vos avis s'il vous plait! Critiques, bonnes comme mauvaises, sont acceptées... Veut avancer moi! Very Happy

Edit: Après avoir lu vos commentaire et avoir réfléchie à ce que vous m'avez dit, j'ai modifié quelques petites choses, en espérant que mon récit n'en soit que plus agréable. :)


Dernière édition par AndreaLili le Mer 30 Juin - 16:00, édité 1 fois

AndreaLili
Ancien client de Jane

Messages : 369
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan de Lisbon! Jaloux hein? ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bravo

Message  Kawa le Mer 30 Juin - 11:20

Bon alors j'ai tout lu hier soir à minuit mais j'avais pas la foi de faire un commentaire à ce moment là :mgreen:, en plus j'étais sur mon iPod...

Alors d'abord, dans l'ensemble bah...que dire ? c'est super ! :mgreen:
C'est bien écrit, bien construit, tu fais très peu de fautes d'orthographe en plus, donc c'est très agréable à lire. (Bon parfois quelques fautes d'accords, mais je vais arrêter d'être tatillon, ça vaudra mieux. )

Grâce aux descriptions que tu fais, tu arrives très bien à poser l'atmosphère de la scène, à nous faire sentir, placer tous les éléments du décor autour de nous et à recréer une ambiance "palpable", or c'est une des difficultés de l'écriture qui fait la différence entre un bon écrit et un écrit moyen, un défi que tu relèves très bien : diluer des passages narratifs bruts qui composent l'action et qui seraient assomants présentés seuls (ça c'est valable pour n'importe quel texte), dans un flot de passages descriptifs qui enveloppent l'action pour lui donner couleur et matière. De cette façon, tu joues plus sur l'affect de tes lecteurs, sur des éléments qui toucheront leurs "sentiments".
De plus ton texte est d'autant plus agréable à lire qu'il est assez "dense" en termes significatifs (ceux qui posent les bases de l'ambiance, et qui retranscrivent exactement la valeur de ce que tu as voulu dire) : tu utilises des adverbes qui donnent de la consistance et appuient le sens de certains mots pour les mettre en évidence et leur donner une nuance, tu utilises un vocabulaire varié et beaucoup d'adjectifs, le tout donnant une certaine teneur au texte, qui est très agréable.
C'est cette dimension aussi qui fait la différence et qui fait que ton texte est bien écrit : la nuance, le camaïeu de "couleurs" que créent les compléments ajoutés à tes phrases, qui donnent de la richesse au texte.

Sinon au niveau de la maîtrise des personnages, tu les as ! Very Happy Je pense que je peux dire ce qu'Indig' avait dit pour ma fic' avant et qui est valable ici aussi, à moindre mesure (en fait maintenant je peux parler en connaissance de cause puisque j'ai commencé la saison 2), à savoir que le caractère des personnages, notamment celui de Lisbon, s'apparente beaucoup à celui qu'elle avait dans la saison 1. Mais ce n'est pas négatif, puisque c'est une dimension qu'on lui connait, et le genre de pensées qu'elle peut largement avoir.

Bon voilà, j'ai sûrement pas fait le tour de la question parce qu'il y en a toujours à dire sur un texte...

Juste, je me permettrai de te préciser les quelques éléments de la forme qui m'ont gênée (désolée, je suis insupportablement pointilleuse, surtout que vu la qualité du travail, franchement, je pourrais m'abstenir ><)

Réa' a écrit:ce temps de répits que tant vous cherchez et pendants lesquels vous pouvez oublier
Il y a juste ici le "que tant vous cherchez" qui est un peu bizarre...Il faut peut-être rejeter le "tant" au bout de l'expression, ou alors la remplacer par une formule telle que "dont vous rêvez tant". Wink

Réa' a écrit:Un pincement au cœur la fit se sentir quelque peu étrangement.
Là, le "étrangement" est un peu maladroit aussi...

en parfaite symphonie avec elle-même
"En parfaite harmonie" sera peut-être mieux...Wink

Bon voilà, pour l'instant j'ai relevé ça, mais franchement, t'en fais pas, c'est PEANUTS quand on voit la qualité de ce que tu as produit ! Very Happy

En tout cas, pour une initiation à l'écriture, c'est très très prometteur ! Je ne sais pas si tu as prévu une suite, mais franchement tu peux...!
Pour conclure : Bravo Réa' !

Kawa
Kaward WC

Messages : 172
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  AndreaLili le Mer 30 Juin - 11:38

Miicii énormément Kawa! :) Et avec pleins de -i! ^^ Ton commentaire m'a beaucoup touché, vraiment! :)

Tous ce que tu me dis là m'encourage énormément tout en m'aidant à comprendre où se situent mes maladresses! ^^

Le "en parfaite symphonie" m'a aussi un peu gêné... Le mot "harmonie", je l'avais déjà utilisé plus haut, et j'avais l'impression de me répéter alors j'ai choisie un autre mot qui ne colle pas forcément, et maintenant que j'y repense sérieusement, peut-être que l'impression de répétition n'aurait pas été si marquée que cela... Miicii pour le tuyau! :)

Ah... *horrifiée* Si tu savais à quel point le "étrangement" m'a énervé! Grrr... Je te jure que j'ai penché sur cette phrase pendant au moins cinq minutes et que j'y suis revenu mille et une fois... Je ne sais pas si "quelque peu étrange" tout simplement collerait mieux... *réfléchie encore*

Alors pour le "que tant vous cherchez" je n'arrive pas à le remplacer par autre chose... "que vous cherchez tant" me gêne énormément... Mais peut-être que "dont vous rêvez tant" serait une belle alternative... En fait oui, plus je relie la phrase avec ça et plus je trouve ça agréable! :) Je modifierais certainement! ^^

En tout cas, je te remercie encore, vraiment ma petite Kawa chérie! Very Happy La je suis bonne pour en écrire un autre, mais vraiment, genre, pour de vrai de vrai, pas juste essayer, l'écrire vraiment! ^^

AndreaLili
Ancien client de Jane

Messages : 369
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan de Lisbon! Jaloux hein? ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  Madii le Mer 30 Juin - 12:52

J'ai adoré cet OS ! :love: Il est super ! Sérieux, pour un premier écrit c'est super génial ! L'écriture est fluide... le texte aéré... riche en vocabulaire...
Après je ne sais plus trop quoi dire... Kawa a fait un commentaire super... Que dire de plus ? Laughing
J'espère vraiment lire un autre de tes écrits bientôt...
Bravo ma 'tite Réa'

Madii
Agent de surveillance

Messages : 72
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : Arques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  AndreaLili le Mer 30 Juin - 13:17

Ah... ^^ Miicii ma petit Madi! Very Happy Vraiment, ça me touche énormément! :) Je suis ravie que tu ais apprécié et j'espère aussi en avoir d'autres à vous faire lire! Wink

AndreaLili
Ancien client de Jane

Messages : 369
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan de Lisbon! Jaloux hein? ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  MlleBloom le Mer 30 Juin - 15:11

Ma petite Réa...
Tout d'abord, bravo pour ton courage ; l'écriture est en aucun cas un exercice facile :)
J'aime les histoires courtes car pour moi,elles sont plus percutantes que de véritables histoires, donc pour ça,tu gagnes déjà un point!
Comme l'as très bien dit Kawa,tu fais peu de fautes ce qui est agréable à la lecture! Ta mise en page est aussi très agréable...donc c'est encore un bon point pour ton récit!

Tes tournures sont assez maladroites parfois (mais Kawa te l'as très bien expliqué) par conséquent,j'ai pas très bien compris ce que tu voulais nous dire sur certains passages.
Je préfère des phrases courtes et percutantes que de longues phrases (même si très bien construites) où personnellement,je me perds. Les artifices n'est pas synonyme d'un bon récit,loin de là. Il faut être clair et précis. Des fois,tu es très confuse...
Je rejoins Kawa sur le fait que ton vocabulaire est très riche! Smile

Cependant,je ne vois pas le but de ton histoire! (ce qui est un véritable problème,tu en conçois)
Enfin,c'est peut-être moi,tu sais,je suis assez fatiguée donc j'ai peut-être mal interprété ton récit ce qui est une option...
Voulais-tu nous dire que Teresa Lisbon ne changera jamais? Que ses sentiments seront toujours enfouit au plus profond d'elle-même?
Dans cette hypothèse,je ne partage pas ton avis,elle avance Teresa et je pense qu'au fil des épisodes et des saisons,elle se dévoilera.
Je voulais que tu nous apporte un élément de réponse,là,tu te contente de nous relater un fait quelque conque!

Ton histoire,tu la mettrai dans quelle période de Mentalist? La saison 1? la saison 2?

Pour ce qui est de la relation J/L...tu l'as très bien exploité! Et je dois te dire merci de ne pas être aller du côté de la guimauve,tu es restée très pudique ce qui est l'une des caractéristiques de leur relation! Donc encore un très bon point!

Aussi, ton récit s'articule autours des pensées de Jane et Lisbon ce qui est très interessant et originale à vrai dire!

Verdict: Pour un premier récit,c'est pas mal du tout! J'ai hâte de te (re)lire car tu as "quelque chose",vraiment! C'cool,dans ce fofo,on a vraiment des fictions :respect:
J'ai oublié de te dire: tes métaphores sont juste GÉNIALES! Very Happy


MlleBloom
Modératrice

Messages : 54
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : Dans mes rêves...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  AndreaLili le Mer 30 Juin - 15:37

Miicii énormément pour ton commentaire Bloom! Very Happy Je suis touchée que vous preniez toutes du temps à me montrer où résident mes erreurs, mes maladresses!

Alors pour répondre à ta question, je pense sincèrement que ce récit se situerait plutôt dans la saison 1. Début, fin, cela après, importe peu à mes yeux.

Pour ce qui est de ce que je voulais dire dans cette fanfiction, et je me rends compte à quel point j'ai en effet dû être maladroite sur certains points, n'est absolument pas que Lisbon ne changera pas, loin de là. Tout à fait d'accord avec toi, je pense que chaque personnages de la série évolue au fur et à mesure des épisodes.

Ce que j'écris dans cette fanfiction c'est plutôt que Jane est quelqu'un de très buté à mes yeux et que Lisbon n'a parfois pas le courage de lui faire face.
Le fait que Lisbon veuille faire en sorte que Jane cesse de dormir sur le divan, je l'assimile à cette lutte qui s'est peu à peu mise en place entre ces deux protagonistes dans la série, je l'assimile au fait que Lisbon essaie de dissuader Jane de sa vengeance personnelle. Et par, d'une part, ce que dit Jane: "les gens, eux ne changent pas" et d'une autre part, le fait que Lisbon se résigne à la réponse que lui offre le Mentalist, je voulais montrer qu'à mes yeux, cette lutte sera difficile.
D'une part, Jane campe particulièrement sur ses positions, et le fait qu'il ne veuille pas cesser de dormir sur ce divan finalement, à mes yeux ces une images qui retranscrit bien cela, et d'une autre part, finalement, à mes yeux, Lisbon ne sait pas vraiment comment faire pour l'aider.

C'est un peu ça que j'ai voulu montrer dans ce petit OS. Et puis, je l'ai aussi écrit pour mon plaisir et par divertissement. Le but de cet écrit peut en effet totalement t'échapper parce que finalement, un but premier, je n'en ai pas...

J'espère que j'aurais répondu au mieux à tes questions, et je te remercie encore une fois, tout ce que tu m'as dit me restera en esprit quand je commencerais un nouvel écrit! Very Happy Et puis je suis touchée par tes compliments aussi, cela va de soit! ^^ Je suis ravie que mes métaphores te plaisent parce que c'est l'une des choses sur lesquelles je passe le plus de temps. :)

Je me rends compte que j'ai un gros édit à faire! Very Happy *sourire d'ange*

Je tiens à te dire, Bloom, que moi aussi, je suis plutôt pointilleuse sur les relations qu'entretiennent les personnages, et si j'apprécie retranscrire comment je perçois la relation J/L et lire comment les autres la perçoivent, je ne supporte pas, mais alors, pas du tout que les gens partent en guimauve totale, donc, tu peux être certaine de ne pas tomber dans la guimauve avec moi! Wink


Dernière édition par AndreaLili le Mer 30 Juin - 21:47, édité 1 fois

AndreaLili
Ancien client de Jane

Messages : 369
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan de Lisbon! Jaloux hein? ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  Kawa le Mer 30 Juin - 21:16

Réa' a écrit:Tous ce que tu me dis là m'encourage énormément tout en m'aidant à comprendre où se situent mes maladresses! ^^



Réa' a écrit:Si tu savais à quel point le "étrangement" m'a énervé!
:mgreen: Je connais ça, c'est énervant...même là j'avoue avoir du mal à imaginer une alternative...
En fait il faudrait changer la sctructure de la phrase putôt que de substituer, du style :
"Elle eût un pincement au coeur qui entraina/produit en elle une sensation étrange", ou une formule du genre...

Réa' a écrit:La je suis bonne pour en écrire un autre, mais vraiment, genre, pour de vrai de vrai, pas juste essayer, l'écrire vraiment! ^^
Alors ça c'est une très bonne nouvelle ! Very Happy D'ailleurs tant de volonté me pousse à me foutre un coup de pied au c** pour recommencer à écrire...
Et puis c'est génial si tu prends la critique de façon à ce qu'elle te permette d'avancer !
Franchement, avec la qualité d'écriture que tu as déjà, n'hésite pas une seconde, lance-toi, de toute façon ça ne peut être que bénéfique. Very Happy
(J'ai pu l'observer en écrivant ma fic'. J'ai pris ça comme un vrai exercice, un défi littéraire, et c'est vrai que ça m'a furieusement obligé à me remuer la matière grise pour me forcer à produire quelque chose. Finalement, même si c'est parfois ardu, je reconnais que ce genre de challenge est euphorisant, surtout lorsque l'on a la satisfaction du travail accompli et bien fait. Very Happy)

On attend la suite avec impatience (mais ne te presse pas, prend ton temps) ! :mgreen:

Réa' a écrit:Le but de cet écrit peut en effet totalement t'échapper parce que finalement, un but premier, je n'en ai pas...
Et ça c'est le meilleur...:mgreen:
Je trouve ça très agréable parfois de ne partir de rien de tangible, pour arriver à un résultat construit et cohérent.
On se laisse porter par le courant des idées : ce n'est pas toi qui portes l'histoire c'est elle qui te porte, et finalement, ça vient tout seul, et les mots se suivent, se chevauchent, se bousculent au bout de tes doigts qui courent, empressés, sur le clavier - de peur que l'idée s'évanouisse au milieu des autres comme elle était venue - jusqu'à construire un ensemble qui tient droit sur ses jambes.
Juste pour le plaisir de raconter, pour le plaisir de s'épancher sur un espace sans fin qui ne demande qu'à être noirci de tes élucubrations...
Enfin voilà, bref, que dis-je ? :mgreen:

Encore bravo ma p'tite Réaaaa, et lance-toi !

Kawa
Kaward WC

Messages : 172
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  AndreaLili le Mer 30 Juin - 21:42

Kawa a écrit:Je trouve ça très agréable parfois de ne partir de rien de tangible, pour arriver à un résultat construit et cohérent.
On se laisse porter par le courant des idées : ce n'est pas toi qui portes l'histoire c'est elle qui te porte, et finalement, ça vient tout seul, et les mots se suivent, se chevauchent, se bousculent au bout de tes doigts qui courent, empressés, sur le clavier - de peur que l'idée s'évanouisse au milieu des autres comme elle était venue - jusqu'à construire un ensemble qui tient droit sur ses jambes.
Juste pour le plaisir de raconter, pour le plaisir de s'épancher sur un espace sans fin qui ne demande qu'à être noirci de tes élucubrations...

Priceless ce que tu viens de dire! Very Happy Tout à fait d'accord avec toi! C'est tellement enivrant d'écrire! Very Happy Je me suis surprise moi même d'ailleurs, je t'assure, je ne m'attendais pas du tout à essayer d'écrire un jour quelque chose. Et là, je me retrouve sur le fofo' à discuter avec vous de comment m'améliorer, à recevoir des compliments aussi! Oo C'est ce qu'il y a de merveilleux là dedans, c'est que ça s'est fait comme ça, comme tu l'as si bien dit et joliment écrit! Very Happy

Kawa a écrit:J'ai pu l'observer en écrivant ma fic'. J'ai pris ça comme un vrai exercice, un défi littéraire, et c'est vrai que ça m'a furieusement obligé à me remuer la matière grise pour me forcer à produire quelque chose. Finalement, même si c'est parfois ardu, je reconnais que ce genre de challenge est euphorisant, surtout lorsque l'on a la satisfaction du travail accompli et bien fait.

Je t'aime Kawa! Very Happy *sourire d'ange* Si j'ai parfois du mal a exprimer mes idées ou mes sentiments, tu viens toujours par derrière pour parfaitement décrire le tout! ^^
Alors +1! :)

Pour ton commentaire, dans son intégralité, miicii! :)

AndreaLili
Ancien client de Jane

Messages : 369
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan de Lisbon! Jaloux hein? ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  Indigo le Mar 3 Aoû - 12:23

Ben moi je sais pas du tout quoi penser de mon chapitre 13 et, pire, mon constat serait plutôt mauvais -.-
J'espère vraiment que cela ne vous semblera pas trop tiré par les cheveux... *soupir*

Enfin, nous ne sommes pas là pour parler de ma fic mais de la tienne Réa =)

Une bonne fic agréable à lire sur la réflexion humaine. J'aime ta vision de Jane et de l'Homme en général, en fait j'ai beaucoup aimé que tu tempères le "les temps changent, les gens eux ne changent pas" par le biais de l'histoire... Enfin, c'est l'impression que cela m'a donné.
Car cet adage est tout de même pleinement empreint de fatalisme et si il est une chose que je ne supporte pas, c'est bien ceux qui déclarent que tout est déjà écrit à l'avance. Des clous.

Les changements infimes de la personnes s'effectuent à chaque jour qui passe, comme une douce évolution qui n'arrive jamais réellement à son terme. Mais je crois que cette volonté de muer consiste surtout en la découverte du soi et de son acceptation. La religion bouddhiste parle de l'introspection et de la découverte de soi d'une manière assez intéressante... Selon elle, on ne cesserait d'évoluer de se trouver soi même durant toute notre vie, le fil de la vie serait ainsi mêlé à celui du questionnement... pour enfin trouver la réponse lors du passage de l'âme dans l'au delà et de la trépanation du corps (la Mort autrement dit)

Ces infimes changements peuvent parfois survenir plus brutalement que d'habitude... Car Jane et Lisbon n'en apprennent ils pas plus sur eux même lors de ce récit qui raconte une journée des plus banales ? Ne commencent ils pas à voir l'autre différemment et à comprendre intrinsèquement une possible et future attirance, un avenir commun ?
Le cliquettement des talons de Lisbon sur la parquet qui apparait comme changé au mentaliste et celui ci apparaissant plus "lumineux", peut être plus accessible aussi. Les prémices du changement malgré le déni de Patrick Jane...


P.S : Désolé si je n'ai pas trop tenu à relever maladresse ou je ne sais quoi d'autre sur ton récit, en réalité c'est réellement la réflexion sous-jacente qui m'a inspiré =)
Sur la structure, c'est fluide, agréable à lire. Parfois, cela manquerait un peu de "mise au point" avec de l'utilisation du passé simple mais c'est un détail.
J'aimerais beaucoup lire un autre écrit de ta part et je suis vraiment heureuse que tu ai pris du plaisir à écrire... chose que tu n'aurais pas imaginé quelques mois plus tôt.

Les temps changent... les gens aussi
Wink

EDIT : On note aussi cela dans la manière différente d'aborder Jane qui est surpris par Teresa Lisbon qui au lieu de s'avancer vers lui, reste immobile. Encore une fois, nous imaginons un Jane qui pourrait être décontenancé, même un bref instant... comme pour nous prouver et lui prouver qu'il n'est pas infaillible.
Et oui, Lisbon va se résigner mais je vois dans cette lutte de chaque instant que tu décris vis à vis des manières de Jane des prémices au changement... Jane ne dit ne pas changer, il ne le veut pas, veut rester tourné vers le passé. Mais dès l'instant où il comprendra vraiment qu'il vit dans le présent, alors nous aurons cette découverte, j'en suis persuadée Wink


Dernière édition par Indigo le Mer 4 Aoû - 13:40, édité 1 fois

_________________
El Bufon, pour vous servir.

Indigo
Admin

Messages : 504
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Bergen (Norvège)

Voir le profil de l'utilisateur http://mentalist-le-forum.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  AndreaLili le Mer 4 Aoû - 2:14

Tu vois Indig', j'adore ton commentaire parce que tu as parfaitement compris ce que j'ai voulu faire passer par l'utilisation de cette expression. :)

Ces infimes changements peuvent parfois survenir plus brutalement que d'habitude... Car Jane et Lisbon n'en apprennent ils pas plus sur eux même lors de ce récit qui raconte une journée des plus banales ? Ne commencent ils pas à voir l'autre différemment et à comprendre intrinsèquement une possible et future attirance, un avenir commun ?
Le cliquettement des talons de Lisbon sur la parquet qui apparait comme changé au mentaliste et celui ci apparaissant plus "lumineux", peut être plus accessible aussi. Les prémices du changement malgré le déni de Patrick Jane...

Alors là, tu vois, c'est tout à fait ça! ^^ Tu vois quand j'ai écrit ce OS je voulais avant tout montrer que malgré le fait que Jane me paraisse énormément attaché à son passé, malgré le fait qu'il arrête de vivre pour se contenter de survivre, malgré le fait que sa raison de survie reste la vengeance et qu'il fasse de tout pour se convaincre qu'il ne peut en être autrement, qu'il doit tuer RJ, et bien je pense qu'il avancera, qu'il évolu en fait, petit à petit, malgré lui, sans même s'en rendre compte. Je voulais aussi montrer qu'à mes yeux Lisbon joue un rôle dess plus important dans sa vie, à présent.

On note aussi cela dans la manière différente d'aborder Jane qui est surpris par Teresa Lisbon qui au lieu de s'avancer vers lui, reste immobile. Encore une fois, nous imaginons un Jane qui pourrait être décontenancé, même un bref instant... comme pour nous prouver et lui prouver qu'il n'est pas infaillible.
Et oui, Lisbon va se résigner mais je vois dans cette lutte de chaque instant que tu décris vis à vis des manières de Jane des prémices au changement... Jane ne dit ne pas changer, il ne le veut pas, veut rester tourné vers le passé. Mais dès l'instant où il comprendra vraiment qu'il vit dans les présent, alors nous auront cette découverte, j'en suis persuadée

Là encore, tu as vu juste ma chère Perle! Very Happy Du moins, tu as pensé de la même façon que moi quand j'ai écrit ce récit! ^^
J'ai toujours eu cette impression, je ne sais pas si vous vous souvenez, mais dans l'épisode 1x09 (que j'ai revu hier avec Elisa (miicii Indig', bien sûr pour son cadeau! ^^)) Jane fait un petit jeu avec Lisbon. Il lui dit qu'il lit dans ses pensées. Quand il lui demande si ses pensées étaient focalisées sur un triagle autour d'un carré (je crois... ) et qu'elle lui répond qu'elle pensait en fait à un octogone autour d'un losange (je crois aussi ^^) Jane parait vraiment hésiter quelques instant. Pour moi, Lisbon est l'une de celle qui arrive à montrer le plus souvent, ou prouver je ne sais pas trop... que Jane est loin d'être infaillible.

Et oui, Lisbon se résigne, comme durant sa conversation avec Jane, là encore dans le 1x09, où elle décide de rester sur un "vous tuez RJ, je vous arrête" plutôt que d'essayer d'avancer davantage dans la conversation (la dispute? ) mais si elle se résigne, cela ne signifie absolument pas qu'elle abadonnera. Les choses avance toujours, quoi que l'on fasse pour l'en empêcher, c'est la vie, et je pense sincèrement que ces deux personnages, parce que Lisbon aussi a encore du chemin à faire (comme tu le disais, on en a toujours) avanceront, évolueront, parce qu'en effet, bien que Jane pense le contraire, à mes yeux, les temps changent, les gens aussi.

Désolé si je n'ai pas trop tenu à relever maladresse ou je ne sais quoi d'autre sur ton récit, en réalité c'est réellement la réflexion sous-jacente qui m'a inspiré =)

Ne t'excuse pas, j'apprécie de revoir mon récit sous toutes les coutures, d'avoir différents avis, savoir ce qui as le plus marqué telle ou telle personne. Wink

Miicii pour ton commentaire Indig', ne t'en fait pas, je travaille sur les tiens, comme promis, et j'attends ton prochain chapitre avec impatiente! Wink

AndreaLili
Ancien client de Jane

Messages : 369
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan de Lisbon! Jaloux hein? ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  Indigo le Mer 4 Aoû - 13:57

Je suis vraiment contente d'avoir réussi à saisir le message que tu voulais faire passer Wink

Pour moi aussi (cela se voit tout de même assez clairement dans ma fic'), et je ne cesse de le clamer à tort et à travers, même si pour le moment il n'est pas lieu d'avoir des relations plus qu'amicales entre eux, Lisbon représente l'une des rares faiblesses de Jane. Parce qu'elle dissimule peu ou mal ses sentiments, il se retrouve démuni... En effet, vient le moment où si l'on recherche en profondeur, les Hommes se révèlent bien plus complexes et ambivalents. La moindre de leur décision est régie par ce paradoxe et il est parfois difficile d'anticiper ces actions. Difficile pour Jane donc, de gagner la confiance de Lisbon.
Par exemple, Lisbon est traumatisée émotionnellement par la mort de sa mère et par le fait qu'elle a dû s'occuper de ses frères depuis leur plus jeune âge... sacrifiant sa propre enfance et son adolescence.
Elle recherche donc parfois un moyen de la retrouver et envie Jane, au même titre qu'elle le plaint, sur sa facilité à se comporter comme un gamin. Et pourtant cette envie côtoie aussi des pensées qui l'ont toujours guidées sur la prise de responsabilité... Ainsi, elle l'envie et le honnit de la même manière.
Elle aimerait lâcher prise mais elle est par ailleurs tiraillée par la peur ne plus rien maitriser, et pourtant elle se complait dans cet état de fait vu qu'elle sait pertinemment que de lourds dégâts seraient engendrés si elle se comportait de la même façon que Jane.
Prenons maintenant Jane qui a connaissance de ce paradoxe.
Comment devrait il réagir ? Faire mine d'ignorer les démons de sa coéquipière et agir comme d'habitude alors que lui même agit comme un gamin pour essayer de mieux supporter son fardeau et de se décharger de ces responsabilités ? Ou alors lui faire vivre cet état d'esprit par procuration, lui amenant inconsciemment ce qu'elle désire ? Et à votre avis quelle serait la réaction de Lisbon si elle se rendait compte de cela ?
Se contentera t elle d'accepter cet état de fait ou le rejettera t elle violemment ? Un accord tacite ou public ? Et si elle l'apprend brutalement, n'essayera t elle pas de changer ou bien se complaira t elle dans le fait qu'elle est celle sur qui repose toutes les responsabilités au vu de la rudesse du choc ?

Cela dépendra des circonstances bien entendu, mais parfois les circonstances sont telles que l'on ne peut que conserver l'incertitude...

Et encore là je trouve avoir assez mal expliqué ma pensée, du fait que je ne montre pas assez cette ambivalence -.-

_________________
El Bufon, pour vous servir.

Indigo
Admin

Messages : 504
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Bergen (Norvège)

Voir le profil de l'utilisateur http://mentalist-le-forum.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  SSA Teresa Lisbon le Mer 24 Avr - 21:09

Cet OS et un pur délice, Andrea!
Il est super bien écrit et le titre convient trés bien: Jane est toujours le consultant "emmerdeur notoire" et irresponsable et Lisbon toujours la fliquette déterminée (que j'admire) et excédée par son insupportable consultant...

SSA Teresa Lisbon
Victime de John Le Rouge

Messages : 207
Date d'inscription : 20/02/2013
Localisation : Sur une Crime Scene en compagnie de l'Agent Spécial Lisbon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  AndreaLili le Mer 24 Avr - 21:30

    Merci pour ton avis ! (: Ça me fait plaisir que tu aies aimé le lire. Je l'ai vraiment écrit pour que les autres aient autant de plaisir à le lire que moi j'en ressens en écrivant.
    Je ne sais pas si tu l'avais compris aussi, mais j'ai écrit cet OS dans le contexte de la première saison. Alors il n'y avait pas encore toute une relation installée entre les deux personnages. (:

AndreaLili
Ancien client de Jane

Messages : 369
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan de Lisbon! Jaloux hein? ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  SSA Teresa Lisbon le Mer 24 Avr - 21:51

je t'en prie et non je n'avais pas compris que cet OS se déroulait durant la S1 quoique dans la S4, Jane reste toujours un consultant charmeur et "emmerdeur notoire" (ça fait deux fois voire plus que j'utilise cette expression de Lisbon mais je l'adore parce qu'elle tellement vraie Laughing )

SSA Teresa Lisbon
Victime de John Le Rouge

Messages : 207
Date d'inscription : 20/02/2013
Localisation : Sur une Crime Scene en compagnie de l'Agent Spécial Lisbon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  AndreaLili le Mer 24 Avr - 21:59

    Ah mais c'est sûr que cet OS reflète bien cette expression. (:
    Et c'est vrai que je n'avais pas réellement pensé à éventuellement le placer dans la saison 4. Je trouve cependant que Lisbon et Jane ont peut-être déjà un peut fait murir leur relation depuis la saison 1.
    Ça me fait penser, que je pourrais m'amuser à réécrire cet OS en le mettant dans le contexte de la saison 4 pour voir s'il y aurait réellement des changements ou pas. Intéressant. (: Si tu continues à faire naître de telles idées en moi, je sens que je vais t'adorer. Wink

AndreaLili
Ancien client de Jane

Messages : 369
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan de Lisbon! Jaloux hein? ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si les temps changent, les gens, eux ne changent pas... [ONE SHOT]

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum