Heavy Rain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Heavy Rain

Message  Indigo le Jeu 24 Juin - 14:58

Bon… *fais craquer ses jointures, se masse la nuque et prend une grande inspiration*

Heavy rain… Une pluie froide, glaciale, battante qui a été jusqu’à remettre en cause ma notion du jeu vidéo. Certains nieront son originalité, je ne m’y connais pas assez pour les contredire… mais tous s’accorderont à dire qu’il s’agit d’un jeu unique.

Si vous saviez… je m’écoute la bande son pour la première fois depuis que j’ai fini ce jeu il y a environ trois semaines… et elle arrive à me nouer l’estomac et à me fendre le cœur, je ressens encore toute la puissance de cette histoire, la puissance de sa musique, de ses relations, de cette lutte acharnée pour vivre… de cet amour et de cette noirceur mêlée…

Heavy Rain (ou Heavy Rain: The Origami Killer)



How far are you prepared to go to save someone you love?


Telle est la difficile mais néanmoins réelle question, le thème central de cette histoire… de cette œuvre.

Ethan's Mars Theme :
http://www.youtube.com/watch?v=fKxdZfF8ndY&feature=related

On ne sait jamais de quoi demain sera fait, on se complaît dans nos certitudes…
La recherche d’un bonheur fragile qui peut se rompre à tout instant…
Alors on oublie, on honnit, on fait semblant de ne pas y croire…
Et les masques de cire s’élèvent, alors que nos peurs se terrent au plus profond de notre âme, nous cessons de nous poser ces questions…
Qui vivra ? Qui mourra ? Lorsque la faucheuse, impitoyable, abat sur nous ses damnations…
Nous voulons vivre… est ce notre faute ?


Nous y sommes voués… à mourir, à respirer, à espérer, à nous terrer dans le noir, à rechercher une lueur dans les ténèbres, à nous déchirer, à nous réconcilier, à nous battre, à survivre, à chercher un sens, à avancer, à regretter, à éprouver de la fierté, à nous haïr…et à aimer.


(Artwork de Morgan Yvon)

Heavy Rain est un jeu sorti sur nos contrées françaises le 23 Février 2010 sur Playstation 3.
L’histoire prend place dans une ville de la côte Est des Etats-Unis qui ne sera pas nommée mais fortement inspirée de Philadelphie, où va sévir un tueur en série, le tueur aux origamis.

Celui-ci enlève, lors des fortes pluies automnales, de jeunes garçons, que l’on retrouvera, cinq jours plus tard, noyés dans de l’eau de pluie… une orchidée sur la poitrine, un origami pressé contre la paume de la main.
Alors que l’enquête piétine, une nouvelle victime, Shaun Mars, vient d’être kidnappée.
Va alors s’engager une véritable course-contre la montre qui va mêler la destinée de quatre personnes…

Tout d’abord, présentons Ethan Mars, architecte et père de l’enfant disparu. Un homme dont la vie à tragiquement basculée le jour où son fils aîné, Jason, a perdu la vie.
Durant tout le prologue nous le guidons dans cette vie d’antan, cette vie rêvée au soleil radieux… Nous préparons la fête d’anniversaire de Jason, nous aidons notre épouse à ranger les courses, nous allons nous laver, et allons jouer avec nos enfants…chaque petit geste a son importance dans ce bonheur ambiant.
Il n’appartient qu’à nous de le vivre pleinement, en faisant gagner son fils au jeu par exemple, pour le rendre plus heureux, ou bien suivre son orgueil et le battre à un jeu où vous avez toutes vos chances...


Oui, nous goûtons ces plaisirs simples, nous nous familiarisons avec les gestes… jusqu’à l’instant fatidique.

Et nous voyons cette famille voler en éclat, du moins nous le devinons, lorsque nous retrouvons Ethan, divorcé, négligé, deux ans plus tard… allant chercher son fils Shaun à l’école, père et fils n’échangeant guère plus de deux mots.
Une relation difficile qui ne peut que nous troubler…
David Cage a deux fils et cela se voit, cela se ressent.

Je me souviens d’un très bon blog, où le chroniqueur parlait du fait que l’on vivait plus intensément Heavy Rain lorsque l’on était soi même parent… je pense que c’est vrai, je pense que si j’avais eu des enfants, j’aurais encore été plus marqué par ce chef d’œuvre… Car lorsque la chair de sa chair est enlevé, que ne ferions nous pas pour la retrouver ?

Painful memories :
http://www.youtube.com/watch?v=VxIbIkycXwU&feature=related


Si la trame principale tourne autour d’Ethan Mars, trois autres protagonistes auront aussi droit à leurs pans d’histoire, mettant en lumière et complétant le mystère du tueur, chacun possédant une motivation propre dans la découverte du tueur à l’origami.

Madison Paige est une journaliste qui rencontre par hasard Ethan, et va décider de l’aider… En effet, celle-ci souffre d’insomnie et ne parvient qu’à trouver le sommeil dans les motels.

Norman Jayden est un profiler du FBI chargé d’enquêter sur l’affaire, possédant un technologie expérimentale révolutionnaire, l’ARI. Il est atteint de dépendance à la triptocaïne, un psychotrope.

Scott Shelby est un détective privé « à l'ancienne » engagé par les familles des victimes; il est asmathique.


Scott Shelby en bien mauvais posture...

L’évolution du personnage va dépendre de votre propre évolution, de vos propres choix.
Ainsi, vous pourrez effectuer des actions qui vous rapprocherons d’autres personnages ou bien les repousser, à votre guise, comment vous le sentez… Comment vous le feriez.

Heavy Rain se présente comme un récit « intéractif ». L’histoire tiendra essentiellement du thriller (j’ai dû verser des hectolitres de sueur froide dans une bassine, tellement il m’est arrivé de « flipper ») et tendra parfois vers l’horreur ou le drame… le tout pour une atmosphère unique. On peut aussi plus l’assimiler à du « cinéma intéractif », où chaque action semble plausible (on ne cours pas comme un dératé dans sa maison par exemple) et où le joueur semble donner des indications scéniques à son personnage.

Une impression angoissante ? Vous n'avez pas fini d'en éprouver...


Si l’histoire peut sembler longue à mettre en place, il me semble nécessaire d’ajouter qu’il est essentiel de s’immerger…car la peur et la panique nous parviendrons plus vite que l’on croit.

The Chase (Madison's Action soundtrack)
http://www.youtube.com/watch?v=JfZKokoczuo&feature=related

Dans la douleur, sous le joug de la pluie battante qui s’abat sans relâche, leur destin va se mettre en branle… pour une renaissance ? Ou une issue funeste ?
Seul vous pourrez en décidez, seul vous pourrez en attester car il n’appartient qu’à vous d’assurer l’un des multiples dénouements possible (une trentaine environ, cela varie selon les appréciations)…
Ici, pas de « Game over », pas de retour en arrière, pas de « je sauvegarde, et si je me plante je recommence »… non, une simple continuité assurée par une sauvegarde automatique.

Chaque action à ses conséquences… On ne peut qu’assumer nos erreurs, et continuer à avancer… les regrets, les remords, chaque action est étudiée.


Oui, les protagonistes principaux peuvent mourir, oui, on peut (presque) leur faire faire n’importe quoi, mais non, ce n’est pas à prendre à la légère… car une fois que l’on s’est immergé dans Heavy Rain, leur survie devient aussi la nôtre.
Leur joie, leur peine, leur douleur… ils ne sont plus seuls à la ressentir, vous les ressentez, jusqu’au plus profond de vous.
Et croyez moi, ce jeu à l’art de vous prendre aux tripes, de vous transformer en véritable autiste… et continue de vous hanter alors même que la manette a été reposée et que la partie semble terminée.
Les combinaisons sont multiples, quasi infinies… et la courte durée de vie se compense par la possibilité de rejouer (sans forcément se sauvegarder pour ne pas changer toute la suite de l’histoire) les différents chapitres, ou, pourquoi pas, de refaire intégralement l’histoire.
(Même si le créateur, David Cage, avait déclaré préférer que « Heavy Rain » reste une expérience unique… il n’appartient qu’à vous de décider)

Le jeu se finit en une huitaine d’heure. Pour ma part, j’étais tellement pris dans l’histoire que je n’étais pas loin de faire une nuit blanche… alors que j’avais cours le lendemain (c’est mal, je sais)


Mêler avec un tel brio « mort » et « amour »… David Cage ne nous a pas seulement livré une belle petite perle vidéo ludique, il nous a apporté un chef d’œuvre, une palette d’émotions qui a étreint de le joueur dès les première notes de piano jouées et qui s'élèvent doucement, mélancoliques… nous emmenant toujours plus loin dans ce noir polar, et cette ambiance de larmes et de pluie mêlées…

Vous l’aurez compris, j’en viens à vouer un véritable culte à ce jeu, qui est à mon sens exceptionnel de part son ambiance, son histoire ses musiques, ses personnages… un tout qui m’a séduit et que, je l’espère, vous comblera.

(pfffou, ma première critique de jeu vidéo…c’est éprouvant -_-‘)


_________________
El Bufon, pour vous servir.

Indigo
Admin

Messages : 504
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Bergen (Norvège)

Voir le profil de l'utilisateur http://mentalist-le-forum.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heavy Rain

Message  Kawa le Ven 25 Juin - 13:34

Dhaaa la revoilà cette super critique !
Dans ces moments là je regrette de ne pas avoir de PlayStation 3... :mgreen:

Tel que tu le présentes, ce jeu à effectivement l'air d'être une tuerie. Shocked (Sans mauvais jeu de mots :bleh: )
Tuerie scénaristique d'abord, rien qu'à lire ce que tu en écris, on a déjà l'impression d'être plongé dans cette ambiance grinçante et lourde. Bouh, ça fait froid dans le dos.
Et tuerie graphique en plus, parce que d'après les photos que tu as mises, les graphismes m'ont tout l'air d'être absolument exceptionnels, et les plans, les couleurs, les éclairages particulièrement soignés, ce qui ne fait que renforcer l'immersion déjà facilitée par la teneur du scénario, ou encore la musique par exemple.
(J'aime les trus glauques clown )

Merci pour ce com' très riche en informations, (et qui place la barre haut ! drunken ) et surtout qui pousserait n'importe quel quidam qui tomberait sur ce jeu à sauter dessus, même...ceux qui n'ont pas de PS3 ! Very Happy


Kawa
Kaward WC

Messages : 172
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Sur le divan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heavy Rain

Message  Indigo le Ven 25 Juin - 14:29

Kawa a écrit:Dans ces moments là je regrette de ne pas avoir de PlayStation 3...

Dans ces moments là, j'ai toujours envie de te dire "Tu n'as qu'à passer à Toulouse" :mgreen:

Kawa a écrit:Tel que tu le présentes, ce jeu à effectivement l'air d'être une tuerie.

Je vais me répéter, mais il l'est je peux te l'assurer Wink Je ne regrette absolument de me l'être fait offrir ;p

L'ambiance est exceptionnelle, la musique ne l'est pas moins comme tu as pu le constater, et le scénario et la psychologie des personnages tiennent largement leur promesse !

Kawa a écrit:J'aime les trucs glauques

Alors tu vas l'adorer =)

Kawa a écrit:Merci pour ce com' très riche en informations, (et qui place la barre haut ! drunken ) et surtout qui pousserait n'importe quel quidam qui tomberait sur ce jeu à sauter dessus, même...ceux qui n'ont pas de PS3 !

Merci beaucoup :) Sache que je prévois d'ores et déjà de faire un autre commentaire de cette envergure pour Final Fantasy 13 que j'ai presque fini (il était temps que je m'y remette !)
Et je vais peut être m'attaquer à d'autres jeux de PS3 (et même sur d'autres supports comme avec "Valkyrie Profile") qui sont dans ma jeux vidéothèque Wink

_________________
El Bufon, pour vous servir.

Indigo
Admin

Messages : 504
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Bergen (Norvège)

Voir le profil de l'utilisateur http://mentalist-le-forum.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heavy Rain

Message  MlleBloom le Dim 27 Juin - 21:49

Je suis tombée en amour...la BO est juste sublime! Moi aussi je dirais que c'est bien dommage que bibi n'a point cette play' mais tant mieux car me connaissant,je pleurnicherai à chaque fins alternatives...moi sensible?! NOOOOOOON! (j'ai pleuré quand Miss France a reçu sa couronne et c'est pas une blague).

MlleBloom
Modératrice

Messages : 54
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : Dans mes rêves...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heavy Rain

Message  Indigo le Dim 27 Juin - 22:13

j'ai pleuré quand Miss France a reçu sa couronne et c'est pas une blague

Sensible en effet... Suspect

me connaissant,je pleurnicherai à chaque fins alternatives...

Mais non, mais non ^^ *ton peu convaincu* Il faut dire... que j'ai pleuré aussi... *incurable*

_________________
El Bufon, pour vous servir.

Indigo
Admin

Messages : 504
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Bergen (Norvège)

Voir le profil de l'utilisateur http://mentalist-le-forum.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heavy Rain

Message  Indigo le Mar 17 Aoû - 12:49

Double post pour annoncer une nouvelle qui date déjà de Mai dernier mais que je devais annoncer tout de même ^^

Heavy Rain va être adapté au cinéma. Et celui qui s'en occupe c'est Robert Shaye, celui qui a fait que La Trilogie des Anneaux en est là aujourd'hui.
Je ne sais que penser de cette nouvelle connaissant toutes les daubes qui ont résulté de ce genre d'adaptation et que le jeu est déjà un film en soi, ce qui sonnerait un peu comme une redit', mais j'avoue que je suis curieuse de savoir quelle histoire sur les multiples fils narratifs ils vont choisir Wink

Source :
http://www.ecranlarge.com/article-details-16257.php

_________________
El Bufon, pour vous servir.

Indigo
Admin

Messages : 504
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : Bergen (Norvège)

Voir le profil de l'utilisateur http://mentalist-le-forum.forum-actif.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heavy Rain

Message  TheManuew le Lun 27 Sep - 21:07

TU M'AS TROP DONNE ENVIE DE JOUER *_*
Bien sur, j'ai pas la Playstation 3...

TheManuew
Ancien client de Jane

Messages : 409
Date d'inscription : 28/08/2010
Localisation : Derrière toi ... Hin hin hin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heavy Rain

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum